Centre Anti-Tabac CAT-Basset Quand on sait, c'est plus facile Aide pour arrêter de fumer
English | Español | Deutsch | Português | Italiano | Russian | Chinese | Chinese (zh-TW) | Japanese | Korean | Thai
vide

Le tabac et votre santé

Tabac et santé : parce que le tabac tuera près de 45% des fumeurs avant l'âge de la retraite … Nos équipes se mobilisent pour vous aider et vous accompagner dans votre désir d'arrêter de fumer avec une méthode comportementale.

Industrie du Tabac, la manipulation. (20) Tabac, sexe et cigarette. (4)
Arrêter la cigarette : additifs et toxiques. (8) Le tabac et les ados. (7)
Santé : les femmes et la cigarette. (12) Substituts à la nicotine. (11)
Sondage Ifop sur les fumeuses. (1) Cannabis, effets et dangers. (3)
En bref, les inclassables sur le tabac. (14) Le tabagisme passif. (6)




Mortalité augmentée chez les fumeurs occasionnels

Une étude épidémiologique a suivi 5000 Finlandais pendant 18 ans. L'étude montre que la mortalité cardiovasculaire est augmentée de moitié chez les fumeurs occasionnels, par rapport aux non-fumeurs.

(Source: Nicotine and Tobacco Research 2000;2:133). (www.ntrjournal.org   ou   www.srnt.org).
up

L'atrophie osseuse peut également toucher les fumeurs.

(AT) Une équipe de chercheurs français a étudié la masse osseuse de 719 hommes entre 51 et 85 ans. L'étude met clairement deux résultats en évidence :

  • Les fumeurs moyens, d'un poids de moins de 75 kg ont des os d'une densité moins élevée que des hommes qui n'ont jamais fumé. Chez les grands fumeurs, les os de la hanche et de l'avant-bras sont tout particulièrement touchés.
  • Dans l'ensemble, les fumeurs montrent nettement plus souvent des déformations des vertèbres. La fumée en tant qu'origine de l'atrophie osseuse était jusqu'ici démontrée surtout chez les femmes, principalement après la ménopause. Les os fragiles se brisent plus facilement et les fractures à un âge avancé conduisent souvent à des handicaps permanents.

    Source: P. Szulc et al., Increased Bone Resorption in Moderate Smokers with Low Body Weight: The Minos Study, in: The Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism 2002; 87: p. 666 à 674. (http://jcem.endojournals.org). Source: Nouvelles de l'AT (http://www.at-suisse.ch).
  • up

    Fumer diminue la mémoire.

    (AT) Les tests de mémoire sont moins bons chez les fumeurs que chez les non-fumeurs.

  • La mémoire auditive et visuelle diminue de manière particulièrement rapide chez les fumeurs qui en sont à plus de 20 cigarettes par jour.
  • Tel est le résultat d'une étude britannique portant sur 5.362 personnes entre 43 et 53 ans. Les fumeurs et fumeuses qui atteignent un âge avancé encourent un risque cliniquement plus élevé de troubles de la mémoire. Les deux sexes sont concernés de manière similaire.

    Après avoir arrêté de fumer, la dégradation de la mémoire se ralentit, tout particulièrement chez les personnes qui arrêtent de fumer avant l'âge de 43 ans.

    Source: Marcus Richards et al., Cigarette Smoking and Cognitive Decline in Midlife : Evidence From a Prospective Birth Cohort Study, in: American Journal of Public Health 2003; 93: p. 994 à 998. et nouvelles de l'AT par Verena El Fehri (at-suisse.ch).
    up

    Le tabagisme rend dépressif.

    (at) Le tabagisme peut favoriser la dépression, déclarent des chercheurs de l’université d’Oslo.
    Ils ont procédé à une enquête auprès de 1.190 femmes et hommes ayant souffert de dépression au cours des onze années précédentes en recherchant les causes possibles de cette maladie.

  • Les fumeuses et les fumeurs qui fument plus de 20 cigarettes par jour ont un risque 4 fois plus important de faire une dépression que les personnes n’ayant jamais fumé.
  • Le nombre d’années de tabagisme et de cigarettes par jour accroît ce risque.
  • Les anciens fumeurs et fumeuses ont un risque supérieur aux personnes n’ayant jamais fumé de leur vie.

  • L’équipe de recherche d’Oslo n’a pas trouvé d’autre explication que le tabagisme à ce risque plus important de dépression. Des études précédentes avaient déjà montré le lien entre tabagisme et dépression. Il restait toutefois à savoir si le tabagisme induit une dépression ou si une dépression entraîne une plus grande consommation de cigarettes.

    Source: Ole Klungsøyr et al., Cigarette Smoking and Incidence of First Depressive Episode: An 11-Year, Population-based Follow-up Study, in : American Journal of Epidemiology American Journal of Epidemiology 2006 163: 421-432 doi:10.1093/aje/kwj058 (http://aje.oxfordjournals.org).
    up

    La liste des atteintes à la santé s'allonge :

    Les particules nocives de la fumée pénètrent par inhalation à travers les poumons dans le sang et partout où ce dernier circule. La fumée du tabac laisse ainsi ses traces presque partout dans le corps humain, de la bouche aux poumons et du cœur aux organes excréteurs.

    Ces 40 dernières années, la liste des maladies provoquées directement par la fumée n'en finit pas de s'allonger :

  • En 1964, les plus hautes instances sanitaires américaines publiaient un premier rapport sur la fumée et la santé, concernant le cancer du larynx, la bronchite chronique et le cancer des poumons.

  • Au cours des années suivantes, d'autres maladies sont venues s'y ajouter, comme le cancer de la bouche et du pharynx, de l'œsophage et de la vessie, les affections cardio-vasculaires et les dysfonctionnements des organes reproductifs chez l'homme et chez la femme.

  • En 2004, les autorités sanitaires américaines ont rallongé la liste dans leur dernier rapport intitulé :
    << Conséquences de la fumée sur la santé >> avec neuf nouvelles maladies: gingivite, cataracte, pneumonie, atteintes des artères abdominales principales, cancer de l'utérus, des reins, du pancréas, de l'estomac et leucémie myéloïde aiguë.

  • Fumer diminue aussi l'état général de la santé. Les fumeurs présentent plus d'absentéisme au travail et nécessitent davantage de soins médicaux. Ils souffrent également plus souvent de complications après une intervention chirurgicale, comme par ex. une plus mauvaise cicatrisation des plaies et des troubles respiratoires. Les fumeurs sont plus enclins à développer des fractures et les fumeuses à présenter, après la ménopause, une diminution de la densité osseuse.
    up

    Hémorragie cérébrale :

    (AT) Les fumeurs encourent un risque double de souffrir d'un ictus dû à une hémorragie cérébrale. L'hémorragie cérébrale intervient lors de la rupture d'un vaisseau sanguin. La partie du cerveau atteinte n'est plus alimentée en oxygène, ce qui provoque une lésion plus ou moins grave.

    Pendant dix-huit ans, une équipe de chercheurs américains a observé 22.022 médecins de sexe masculin dans le but d'étudier de quelles maladies ils ont souffert. Le risque d'hémorragie cérébrale dû à un ictus était 2 fois plus élevé chez les hommes fumeurs dont la consommation de cigarettes était supérieure à 20 par jour. La comparaison a été faite avec les hommes n'ayant jamais fumé.

    Le risque de rupture d'un vaisseau sanguin cérébral augmente en proportion du nombre de cigarettes fumées par jour. Un ictus cérébral dû à une hémorragie conduit une fois sur trois à la mort dans le mois qui suit.

    Sources : Nouvelles de l'AT (at-suisse.ch) et Tobias Kurth et al., Smoking and the Risk of Hemorrhagic Stroke in Men, in: Stroke 2003 (Published online before print March 27, 2003). stroke.ahajournals.org Br.
    up

    Fumer favorise la chute des cheveux.

    (AT) Fumer nuit à la peau et à la chevelure. La peau vieillit prématurément et les cheveux grisonnent plus vite. Qui plus est, la fumée est une cause de la chute des cheveux. Plusieurs raisons à cela: l'une d'elles est que la fumée de la cigarette endommage notamment les apports nutritionnels du cheveu et provoque des troubles du génôme capillaire.

    Nombre d'hommes et de femmes sont touchés par une alopécie souvent mal vécue. Une perte de cheveux partielle ou totale peut cependant très difficilement être traitée.
    Il s'agit dès lors de mieux informer l'opinion publique sur ce lien entre fumée et alopécie, déclare Ralph M. Trüeb, du département de dermatologie de l'Hôpital universitaire de Zurich. Une menace de calvitie est plus motivante à un arrêt tabagique que, p. ex., des cheveux grisonnants. Le grisonnement précoce se cache facilement grâce à une coloration, ce qui n'est guère possible en cas de chute capillaire.

    Sources : Nouvelles de l'AT (www.st-suisse.ch) et Ralph M. Trüeb, Association between Smoking and Hair Loss : Another Opportunity for Health Education against Smoking ?, in : Dermatology 2003; 206: p. 189 à 191.
    up

    Infarctus.

    Les fumeurs ont 2 fois plus de risque de souffrir d'un infarctus que les non-fumeurs. Une année après avoir arrêté de fumer, ce risque excessif a déjà beaucoup diminué.
    up

    Produits cancerigènes.

    Parmi les composants de la fumée du tabac dont on connaît le caractère cancérigène, on trouve les nitrosamines, le benzopyrène, les hydrocarbures polycycliques et les acétaldéhydes.
    up

    Douleurs dues à la fumée.

    (AT) Les fumeurs souffrent plus souvent du dos, de la nuque et des membres inférieurs et supérieurs. Ce risque est le plus élevé dans les activités professionnelles normales, les travaux du ménage et les loisirs. Il peut augmenter jusqu'à 1,6 fois par rapport aux personnes n'ayant jamais fumé.

    C'est le résultat principal d'une étude nationale britannique portant sur 12.907 participants. Les ex-fumeurs souffrent également plus souvent que ceux qui n'ont jamais fumé. La consommation de nicotine pendant des années en est la cause.
    L'équipe de chercheurs de l'Hôpital de Southampton explique ce risque plus élevé de douleurs de diverses manières :

  • D'une part, la nicotine agit comme un mauvais médicament renforçant la perception des douleurs ou la dégradation de l'apport sanguin et d'éléments nutritifs des tissus musculaires.
  • D'autre part, les personnes les plus sensibles à la douleur recourent plus volontiers à la cigarette.

    Sources : Nouvelles de l'AT (http://www.at-suisse.ch) et K.T. Palmer et al., Smoking and musculoskeletal disorders : findings from a British national survey, in : Annals of the Rheumatic Diseases 2003; 62: p. 33 à 36. (http://ard.bmjjournals.com).
  • up

    La fumée accélère le décollement rétinien.

    (AT) Fumer comporte un risque trois fois plus élevé d'une opacité sénile du noyau rétinien. Tel est le résultat de trois études scientifiques menées sur 14.752 personnes. Le groupe de référence était formé de personnes n'ayant jamais fumé de leur vie.

    Indépendamment de l'âge et dans les trois études, la fumée était le seul risque d'apparition et d'accélération de cette maladie dans toutes ses formes. Mais contrairement au risque comporté par l'âge, celui du tabagisme peut être évité.

    Les personnes qui ont fumé dans le passé n'ont montré qu'un risque minime. Cela revient à dire que l'arrêt tabagique représente une mesure efficace de prévention de la cécité sénile. Le risque de dégénération rétinienne amène de nombreux fumeurs à arrêter de fumer, ce qui revient à dire que la conscience du risque de cécité augmente leur motivation.

    Source : C. Simon et al., Age related macular degeneration. Smoking entails major risk of blindness, in : BMJ 2003;326 : p. 1458 à 1459. (http://bmj.com) et nouvelles de l'AT par Verena El Fehri (at-suisse.ch).
    up

    Alzheimer.

    Une étude de R. Doll montre que contrairement à ce qu'on pouvait croire jusqu'ici, fumer ne protège pas contre la démence sénile (Alzheimer), et pourrait même la favoriser.

    Source : (Doll et al., BMJ 2000;320:1097).
    up

    Staphylocoques résistants chez les fumeurs.

    Les fumeurs sont porteurs de plus de staphylocoques résistants aux antibiotiques que les non-fumeurs.

    Source : Nasal Carriage of Methicillin-resistant Staphylococcus Aureus Among Smokers and Cigarette Factory Workers. Durmaz, R.; Tekerekoglu, M. S.; Kalcioglu, T.; Ozturan, O. Microbiologica 24 (2) : 143-147, April 2001. (www.ncbi.nlm.nih.gov/entrez/query.fcgi?cmd=Retrieve&db=PubMed&list_uids=11346297&dopt=Abstract).
    up

    Artères :

    Montrer aux fumeurs des images ultrasonographiques de leurs artères endommagées par le tabagisme augmente fortement leurs chances d'arrêter de fumer. Ceci a été démontré dans une récente étude suisse.

    Source : Bovet et al. Improved Smoking Cessation in Smokers Given Ultrasound Photographs of Their Own Atherosclerotic Plaques. Preventive Medicine 2002;34:215-20. (www.idealibrary.com/links/doi/10.1006/pmed.2001.0976).
    up

    Arrêter de fumer diminuer les complications post-opératoires.

    Un étude danoise montre qu'arrêter de fumer avant une opération chirurgicale diminue les risques de complications post-opératoires. La diminution concerne surtout la cicatrisation (5% contre 31%) et les complications cardio-vasculaires (0% contre 10%).

    Source : Moller A et al. Effect of preoperative smoking intervention on postoperative complications : a randomised clinical trial. Lancet 2002; 359:114-117.
    up


    Nos équipes répondent Gratuitement à vos questions : 01.45.85.61.60
    (Pour ne pas avoir a payer la communication, nous pouvons vous rappeler sur une ligne fixe)
    … 9h00 à 20h30 du lundi au samedi …



    Infos pour arrêter de fumer

    Méthode comportementale pour arrêter de fumer C'est décidé, j'arrête de fumer (particuliers)
    Tabac : grossesse et cigarettes : quels risques ? Arrêter de Fumer sans grossir : c'est possible !
    Calendrier : bienfaits de l'arrêt du tabac Composants d'une cigarette
    Tabac : inconvénients et avantages. Tabac : test de motivation

    Infos pratiques

    Substituts nicotiniques : la nicotine donnerai le cancer Champix quel risque ? Le prix du danger
    Tabac : étude et méthode comparée Arrêt tabac : patchs nicotine ou gommes ?
    Loi Evin : droits des non-fumeurs Tabagisme passif : Quels risques ?
    Narguilé, shisha "chicha" : Quels dangers ? Infos cannabis : effets,dépendance et dangers
    Arrêter de Fumer : choisir une méthode Vidéo choc : campagne anti-tabac DNF.
    News, infos et études sur le tabagisme.
    … Plus de 101 articles, études scientifiques, etc.
    Images chocs pour lutter contre le tabac pour les femmes.

    © 2004-2012 CAT-Basset - Arrêter de fumer définitivement, ça s'apprend.   copyright France.com