Centre Anti-Tabac CAT-Basset Quand on sait, c'est plus facile Aide pour arrêter de fumer
English | Español | Deutsch | Português | Italiano | Russian | Chinese | Chinese (zh-TW) | Japanese | Korean | Thai
vide

Industrie du Tabac, la manipulation


L’industrie du tabac nuit gravement à la société, elle se livre à la stratégie du mensonge sanitaire, économique, et politique. Minimisations de la toxicité du tabagisme actif et passif, de la dépendance, manipulations du produit pour accroître cette dernière, corruption de chercheurs, … Une industrie mafieuse aux agissements criminels, car, lorsque l’on fabrique et vend un produit qui tue un sur deux de ses clients, les responsabilités sont immenses. Toute manipulation et tout mensonge qui alimentent la pandémie industrielle en question, sont meurtriers. (CNCT)

Arrêter la cigarette : additifs et toxiques. (8) Tabac, sexe et cigarette. (4)
Santé : les femmes et la cigarette. (12) Le tabac et votre santé. (15)
Sondage Ifop sur les fumeuses. (1) Substituts à la nicotine. (11)
Cannabis, effets et dangers. (3) Le tabac et les ados. (7)
En bref, les inclassables sur le tabac. (14) Le tabagisme passif. (6)



Le cancer de " Winston Man"

Alan Landers était modèle pour les publicités des cigarettes Winston. Il a été opéré
2 fois pour cancer du poumon. Aujourd'hui, il témoigne.

Alan Landers is the former " Winston Man ", now a spokesperson for the World Health Organization.

Source : (www.winstonman.com)
Winston Man
Pour agrandir, cliquez

Est-il vrai que l’industrie du tabac organise la contrebande de cigarettes ?

Il est désormais clairement établi que les industriels du tabac ont facilité plus ou moins directement la contrebande de cigarettes dans de nombreux pays. Cette contrebande va à l’encontre des efforts de santé publique et privé. Des actions en justice contre la plupart des cigarettiers ont été lancées, notamment aux États-Unis, au Canada et dans l’Union européenne.

Source : CAT-Basset (www.tabac-stop.net).
up

Rapport du Royal College of Physicians (UK)

Conclusions du rapport "Nicotine Addiction in Britain" (en 2000) :

  • La plupart des fumeurs ne fument pas par choix mais parce qu'ils sont dépendants de la nicotine. Un décès sur 5 en GB est causé par le tabac.
  • Les cigarettes sont des instruments extrêmement efficaces destinés à fournir de la nicotine, et elles causent une dépendance aussi forte que la dépendance à l'héroïne et à la cocaïne.
  • up

    Quels sont les principaux fabricants de tabac ?

    L’industrie du tabac regroupe des compagnies internationales qui sont parmi les plus puissantes du monde. Six principaux fabricants de tabac se partagent 99% du marché des cigarettes :

  • Philip Morris, nouvellement renommé Altria (Marlboro, Philip Morris, Chesterfield, L & M).
  • British American Tobacco (Winfield, Peter Stuyvesant, Lucky Strike).
  • Japan Tobacco International (Camel, Winston).
  • Altadis (Gauloises, News, Royale, Gitanes, Fortuna). Altadis est un groupe franco-espagnol issu de la fusion de la Seita avec Tabacalera.
  • Imperial Tobacco (JPS, Route 66).
  • Gallaher (Benson & Hedges).


  • Source : CAT-Basset (www.tabac-stop.net).
    up

    Que reproche-t-on à l’industrie du tabac ?

    Des procès lancés aux Etats-Unis contre des fabricants de tabac dans les années 1990 ont permis de découvrir des millions de documents internes et confidentiels révélant les comportements délinquants de l’industrie du tabac.
    Ces documents ont dévoilé les stratégies des industriels du tabac pour contrer les politiques de santé publique. Ils ont en effet délibérément caché qu’ils savaient depuis les années 1960 que la cigarette était nocive, que la nicotine engendrait une dépendance physique importante et qu’ils jouaient sur la teneur en nicotine des cigarettes pour en augmenter les effets.

    Sources : (www.cnct.org) et CAT-Basset (www.tabac-stop.net).
    up

    Pourquoi l’industrie du tabac fait-elle des campagnes de prévention ?

    L’industrie du tabac mène des campagnes de prévention du tabagisme en direction des jeunes dans certains pays :

  • Programme " Think. Don’t smoke " - (Réfléchissez, ne fumez pas) orchestré par Philippe Morris.
  • La campagne " Be cool, be yourself " - (Sois cool, sois toi-même) lancée par British American Tobacco et Japan Tobacco International.

  • Des études ont démontré que ce type de messages n’avait aucun impact ou pouvait même être contreproductif, en renforçant l’attrait du tabac pour les jeunes. D’autre part, des documents internes de certains cigarettiers montrent que les véritables objectifs de ces campagnes sont moins louables : il s’agit, en fait, d’un exercice de relations publiques visant à améliorer l’image d’une industrie qui a beaucoup à se faire pardonner.

    Sources : (www.cnct.org) et CAT-Basset (www.tabac-stop.net).
    up

    Rapport OMS sur les manipulations de l'industrie du tabac.

    L'OMS vient de publier un rapport explosif sur les manipulations de l'industrie du tabac, destinées à saper les efforts de l'OMS.

    Source : (http://filestore.who.int/~who/home/tobacco/tobacco.pdf).
    up

    Manipulation :

    Les contenus en goudrons et nicotine inscrits sur les paquets de cigarettes sont établis par des machines. Ils ne correspondent pas à ce qu'un fumeur absorbe réellement. Si le paquet indique 1 mg de goudrons et 0.1 mg de nicotine, les fumeurs peuvent absorber en réalité 15 mg de goudrons et 1 mg de nicotine, soit 10 à 15 fois plus !

    Les nombres de mg de nicotine et de goudrons inscrits sur les paquets de cigarettes sont manipulés (à la baisse) par les fabricants de cigarettes.

    Source : (www.tsr.ch).
    up

    Philip Morris, une nouvelle fois condamnée pour incitation et promotion illicite en faveur du tabac.

    Philip Morris affirme haut et fort qu’elle est une entreprise responsable et qu’elle dissuade les jeunes de fumer. La réalité vient une nouvelle fois contredire le discours de façade. Philip Morris continue à faire la promotion de ses produits et à inciter les jeunes à fumer au travers de cadeaux offerts en contrepartie de l’achat de tabac.

    Les faits ont été à nouveau saisis lors des internationaux de tennis de Roland Garros de 2000 où Philip Morris assurait des animations promotionnelles. Des hôtesses présentes sur deux stands attiraient les visiteurs et leur remettaient briquets, porte-clés, montres, tee-shirts … en échange de paquets de cigarettes vendus.

    Sur plainte du CNCT, une perquisition a été réalisée au sein de la société permettant de mettre à jour un plan de fraude de la loi Evin interdisant la publicité en faveur du tabac dans une trentaine de villes françaises. Philip Morris a été condamné par le TGI de Paris a payer, 110.000 Euros.

    Source : (www.cnct.org).
    up

    Philip Morris, c'est aussi …

  • 1985 : Philip Morris rachète General Foods Corporation.
  • 1988 : Philip Morris rachète Kraft Inc.
  • 1989 : Kraft Inc. et General Foods fusionnent en une société d'exploitation Kraft General Foods Inc. et l'unité européenne Kraft General Foods est créée.
  • 1990 : Philip Morris reprend Jacobs Suchard, le producteur des chocolats Toblerone, Milka et Côte d'Or, ainsi que les cafés Jacobs, Carte Noire et Jacques Vabre.

  • Kraft Foods France est une filiale du groupe agroalimentaire Kraft Foods Inc.,
    nº 2 mondial de l'alimentation et de la boisson.

    Les marques du groupe Kraft Foods sont présentes dans plus de 150 pays dans le monde ; 94 000 employés dans 70 pays veillent à toujours mieux satisfaire les besoins des consommateurs.
    Kraft Foods France est leader sur les marchés du café torréfié et du chocolat en tablette.

    Vous alimentez aussi les caisses de Philip Morris quand vous mangez les marques :

    Carte Noire, Grand'Mère, Jacques Vabre, Maxwell House, Velours Noir, Côte d'Or, Daim, Milka, Suchard, Toblerone et le système de boissons chaudes TASSIMO … Mais aussi,les chewing-gums Hollywood, Hula-Hoops, et les marques Delacre, Biscuiterie Nantaise, mini-Cheddard , etc, …

    Sources : Kraft Food France (www.kraftfoods.fr) et CAT-Basset (www.tabac-stop.net).
    up

    Contrebande organisé par certaines multinationales du tabac.

    Enfin, pour couronner le tout, il est désormais avéré que les industriels de la nicotine ont organisé eux-mêmes la contrebande de cigarettes à destination des pays où la hausse des taxes dissuasives rend le marché noir attractif.

    L’Etat fédéral canadien a déposé plainte contre R.J. Reynolds et le Conseil canadien des fabricants des produits du tabac pour << avoir élaboré des plans dans le but de frauder, corrompre, tricher et voler.>>

    Comment d’ailleurs la contrebande pourrait-elle atteindre les énormes volumes de ventes qui sont les siens sans le concours des cigarettiers puisque, par exemple, dans les ventes de BAT au Canada, la fourniture par contrebande représente environ 30% du total ?

    << A la lumière de ces révélations - écrit sans ambages le Pr Dubois -, ce qui sépare l’industrie cigarettière de l’industrie du crime n’a plus guère que l’épaisseur d’une feuille de papier à cigarette.>>

    << Sur les éléments présentés - écrit-il -, il est évident que les 100 millions de morts dus au tabac pendant le XXe siècle ne sont pas le résultat du choix conscient de consommateurs adultes et responsables (60 à 80% des fumeurs désirent arrêter), mais qu’ils sont les victimes d’une politique volontaire, agressive et conquérante d’une industrie qui a voulu imposer mondialement ses intérêts financiers, au mépris de la vie humaine et du droit, par la duperie, la tromperie, la fourberie, la duplicité et la corruption.>>
    up

    Le sinisme de l'industrie du tabac.

    l’industrie du tabac est directement responsable de plus de 66 000 décès par an en France.
    Quelques exemples de positions officielles communes des sociétés de tabac illustrent parfaitement cette stratégie basée sur le mensonge et la manipulation.

  • Nier que l’industrie vise les jeunes comme nouveaux fumeurs " Il faut présenter (aux jeunes) la cigarette comme une des quelques initiations au monde adulte ". Agence de publicité Ted Bates en 1975, pour BAT. Les milliards de dollars dépensés par les cigarettiers dans la publicité et le parrainage (dont la Formule 1) n’ont d’autre but que d’obtenir l’essai de leurs produits par les enfants et les adolescents le plus tôt possible. La nicotine en fait ensuite de fidèles consommateurs.

  • Nier que la nicotine est une drogue, source de dépendance : Public, le discours est " Dire que les cigarettes sont addictives est contraire au bon sens … C’est une escalade de la rhétorique antitabac … sans fondement médical ou scientifique" (Tobacco Institute 1988).
    Les cigarettiers connaissaient tellement bien les propriétés de la nicotine qu’ils l’ont même manipulée afin de rendre leurs produits encore plus addictif en y ajoutant de l'ammoniaque).

  • Nier les risques du tabagisme pour la santé " J’affirme que tout bien considéré, il n’y a aucune preuve que fumer est une cause de cancer du poumon " Imperial Tobacco (branche de BAT) 1958. Or, dès cette époque, les sociétés de tabac savaient parfaitement les risques encourus par les fumeurs mais elles se sont entendues pour nier la causalité des relations entre tabac et maladies :
    " Si les gouvernements proposent une rédaction impliquant ou disant que le tabagisme cause certaines maladies, les Compagnies doivent y résister avec acharnement et par tous les moyens à leur disposition."

  • Dénoncer une contrebande par ailleurs organisée et favorisée par ces mêmes cigarettiers L’augmentation des prix du tabac a une incidence sur la diminution de la consommation dès lors que ces hausses sont brutales et répétées. Cette incidence est bien connue des cigarettiers qui essaient au maximum de la contourner et la limiter. Dans certains pays, l’augmentation des taxes est suivie d’un accroissement de la contrebande que les cigarettiers s’empressent d’annoncer, de dénoncer et qui devient leur argument principal pour s’opposer à ces hausses. Or, Leslie Thomson, directeur d’une filiale de RJR, est condamné en 1999 aux Etats-Unis et en février 2000 au Canada pour avoir organisé la contrebande entre les deux pays. Après deux années d’enquête par l’Office Européen de Lutte Anti-Fraude (OLAF), la Commission européenne porte plainte le 6 novembre 2000 aux Etats-Unis contre PM, RJR et Japan Tobacco International. Les exemples pourraient être multipliés. Globalement cette industrie fabrique 5.600 milliards de cigarettes par an et 30% des 1 000 milliards de cigarettes exportées en 2000 ont disparu !

  • Acheter des scientifiques pour maintenir la désinformation, en particulier dans le domaine des risques causés par le tabagisme passif Les effets sur la santé de l’exposition à la fumée de tabac des non-fumeurs constituent pour les cigarettiers " la plus dangereuse menace ayant jamais existé sur la viabilité de l’industrie du tabac " Roper Organisation pour le Tobacco Institute en 1978.
    A tous les niveaux de décision, des consultants sont payés, ensuite présentés comme indépendants, des réseaux d’information et d’influence sont mis en place, des organisations faussement indépendantes sont créées et financées, des pressions sont faites pour orienter la politique de l’OMS dans d’autres domaines, des informations fausses ou tronquées relayées par des intermédiaires financés visent à influencer médias et décideurs.
    Aujourd’hui, l’industrie du tabac affirme qu’elle "aurait changé" et elle prétend même dans de nombreux pays participer à l’éducation des enfants.


  • En réalité, son objectif demeure bien celui de vendre ses produits et elle poursuit son œuvre de mort avec les mêmes méthodes en Afrique, en Asie, en Europe Centrale et de l’Est. En Europe, aux Etats-Unis, Canada …, elle procède de manière certes plus masquée (via des structures intermédiaires) mais elle demeure tout aussi redoutable.

    Sources : ATC-Basset (www.tabac-stop.net). " Tabac, une plante aux multiples façettes ", Presse Parlementaire, septembre 2003. Le Pr. Gérard Dubois et le Pr. Yves Martinet du (CNCT).
    up

    Est-il vrai que l’industrie aurait " acheté " ; des acteurs de cinéma, des chercheurs, des hommes politiques ?

    D’après les documents internes de l’industrie, on sait que certains cigarettiers ont payé des acteurs pour fumer dans les films où ils jouaient.

    Par exemple, Sylvester Stallone a accepté d’être payé par Brown et Williamson pour fumer dans des films comme Rambo et Rocky IV.
    Dans une lettre du 28 avril 1983 signée de sa main, on peut lire : " Comme convenu, je garantis que j’utiliserai les produits du tabac de Brown et Williamson dans au moins cinq de mes films. J’ai bien compris que Brown et Williamson me versera un droit de 500 000 dollars."
    Lettre contrat de Sylvester Stallone.
    Pour agrandir, cliquez

    On sait également qu’ils ont mis en œuvre des stratégies pour saper l’action de l’Organisation mondiale de la santé : paiement d’experts, organisation de campagnes de communication pour semer le doute dans la communauté scientifique, modification de résultats d’études, etc.

    Enfin, dans certains pays (Allemagne, Etats-Unis, etc.), des partis politiques sont financés par l’industrie du tabac, pratique qui influe directement ou indirectement sur les stratégies nationales et internationales de prévention du tabagisme.

    Source : CAT-Basset (www.tabac-stop.net).
    up

    La justice condamne les paquets " fun ".

    Le Comité National Contre le Tabagisme (CNCT) vient de remporter une victoire importante pour la santé publique et la lutte contre le cancer. Il a obtenu la condamnation par la justice des paquets " fun " utilisés par les fabricants de tabac de la marque de cigarettes Winfield du groupe British American Tobacco (BAT). Il s’agit de paquets " amusants " et " branchés ", pour séduire les consommateurs de la tranche d’âge 10-14 ans, communiquant des messages ludiques invitant les jeunes à en faire collection (Cour d'appel de Rennes, par décision du 23 juin 2005).

    la Cour d’Appel de Paris en date du 26 novembre 2004, qui avait également condamné les paquets " fun " des cigarettes de la marque Camel. Ceux-ci utilisaient en effet le sympathique personnage du chameau, Joe Camel, interdit aux Etats-Unis, pour rentrer en communication avec les adolescents, par des slogans ciblés (<< Qui vous aide à rentrer dans vos jeans serrés ? >>, << Qui adore partager vos vacances ? >>, …). Compte tenu de la gravité de l’infraction et du nombre de paquets en cause, la Cour d’Appel de Paris avait condamné le groupe Japan Tobacco International (JTI) à payer au CNCT la somme de 224.700 €.

    Source : (www.cnct.org).
    up

    L'un des objectifs de l'industrie du tabac est d'assujettir la science.

    (AT) Aux États-Unis, l'industrie du tabac a commencé en 1987 un programme à visées internationales sur la fumée passive. Sous le couvert de la science, des conseillers payés par l'industrie du tabac ont fait courir le bruit que la fumée passive était sans danger pour la santé. Ces conseillers n'ont pas tardé à exporter leur programme en Europe, en Asie et en Amérique latine. Il va de soi que ces déclarations de l'industrie du tabac sont destinées à mettre un frein aux efforts législatifs de protection des non-fumeurs.

    Les deux premières années du programme, ces conseillers ont notamment déjà réussi à :

  • Donner 1.150 interviews radiophoniques et télévisées en faveur de l'industrie du tabac;
  • participer à 36 congrès scientifiques;
  • publier 43 rapports scientifiques;
  • préparer 33 autres rapports sur le même sujet;
  • mener 32 débats avec des scientifiques sur la situation et 41 avec des politiques;
  • publier 3 ouvrages en plusieurs langues sur la question.

  • Le programme n'avait rien de scientifique. Il avait pour objet d'assujettir la science, la vraie, aux objectifs de l'industrie en matière de législation et de politique. C'est à cette conclusion que parvient l'équipe de chercheurs qui a procédé à l'évaluation de nouveaux documents secrets de l'industrie du tabac.

    Source : M. E. Muggli et al., Science for hire : A tobacco industry strategy to influence public opinion on secondhand smoke, in : Nicotine & Tobacco Research 2003; 5 : p. 303 à 314 et Nouvelles de l'AT, (www.at-suisse.ch).
    up

    Infiltration - Une taupe à la solde de Philip Morris.

    Une fraude scientifique sans précédent. En mars 2001, Pascal Diethelm, ancien cadre de l’OMS, tombe sur de surprenants documents. Un professeur de la Faculté de médecine de Genève, Ragnar Rylander, collabore secrètement depuis 30 ans avec Philip Morris. Son credo : organiser des symposiums pseudo-scientifiques et publier des études conformes aux attentes de l’industrie du tabac. L’objectif : faire croire à l’innocuité de la fumée passive.

    Pascal Diethelm et Jean-Charles Rielle, médecin actif dans la prévention du tabagisme, flairent la fraude. Ils alertent la presse. Mais c’est devant les tribunaux qu’ils devront s’expliquer. Ragnar Rylander revendique son honnêteté scientifique. De coups de théâtre en révélations, l’affaire Rylander durera près de trois ans. Elle plongera les protagonistes au cœur de la stratégie de dénégation de l’industrie du tabac et les confrontera à une justice pas toujours bien disposée à leur égard.

    Source : Les journalistes Sophie Malka et Marco Gregori ont rencontré les principaux acteurs de cette intrigue aux multiples facettes. Ils ont exhumé les nombreuses pièces du dossier, correspondance, études, témoignages, et jugements. Sur le mode du récit, ils emmènent le lecteur dans un imbroglio juridico-scientifique dont ils dénouent les fils les uns après les autres. " Infiltration ", Sophie Malka et Marco Gregori, éditions GEORG, paru le 27 mai 2005, en vente en librairie.
    up

    Cigarettes "légères" = aucun bénéfice pour la santé

    (AT) : Ces dernières décennies, l'introduction sur le marché de cigarettes à filtre intitulées "légères" ou "ultra-légères" n'a apporté aucun bénéfice à la santé de la population.

    C'est la conclusion d'une étude scientifique largement étayée, émanant de l'Institut américain d'étude sur le cancer (NCI). Aux États-Unis en effet, les cigarettes à plus faible teneur en goudron n'ont en rien enrayé la constante augmentation des carcinomes pulmonaires chez les fumeurs d'un certain âge. Espoir trompeur, depuis les années quatre-vingt-dix aux Etats-Unis, si le nombre de cancers pulmonaires a reculé dans l'ensemble, ce n'est pas en raison des cigarettes dites "légères", mais parce que les gens fument moins.

    Les fumeurs consommant des cigarettes à faible teneur en goudron ne sauraient échapper plus facilement aux maladies dues au tabagisme. La publicité pour le tabac donne délibérément l'illusion que les cigarettes avec filtre et à taux de goudron réduit seraient moins nuisibles que les cigarettes normales. Ce type de publicité induit les fumeurs à se sentir faussement sécurisés, les empêchant ainsi de tirer un trait sur leurs habitudes tabagiques.

    Source : News de l'AT (http://www.at-suisse.ch) et National Cancer Institute, Monograph 13 : Risks Associated with Smoking Cigarettes with Low Machine-Measured Yields of Tar and Nicotine, 27 novembre 2001 (http://newscenter.cancer.gov/pressreleases/lowtar.html).
    up

    Les compagnies de tabac et la Chine :

    La Chine est un marché énorme : 70% des hommes fument ! Des documents internes des compagnies internationales de tabac, révélés sur tobaccoarchives.com, montrent que ces compagnies sont intervenues en Chine pour empêcher la législation anti-tabac, pour saboter les actions anti-tabac et subvertir le débat tabac + santé.

    Sources : Tobacco Control 2000;9 : 292.
    up

    Révélation d'un plan international de l'industrie du tabac dans le domaine scientifique.

    Une récente étude des documents internes de l'industrie du tabac révèle que dans la perspective de lutter contre les menaces d'interdictions de fumer, l'industrie du tabac et ses juristes ont mis en place un programme réunissant des scientifiques internationaux afin d'influencer l'opinion publique sur la fumée de tabac environnementale, (tabagisme passif), plan intitulé : "Le programme des consultants de la fumée environnementale". Cette étude a été confiée à des consultants et chercheurs indépendants du Centre de Recherche sur la dépendance à la nicotine de Rochester MN et de l'Université de droit de St Paul.

    Sources : Science for hire : A tobacco industry strategy to influence public opinion on secondhand smoke, Nicotine & Tobacco Research, Volume 5, Number 3/2003, Pages : 303-314. (www.ncbi.nlm.nih.gov/entrez/query.fcgi?cmd=Retrieve&db=PubMed&list_uids= 12791525&dopt=Abstract) et Bulletin Européen du Comité National Contre le Tabagisme - site : (www.cnct.org).
    up

    Manipulations scientifiques de l'industrie du tabac.

    Pour tout savoir sur les manipulations de l'industrie du tabac, visant à discréditer la recherche scientifique sur le tabagisme passif (en anglais) :

  • Elisa K. Ong and Stanton A. Glantz. Constructing "Sound Science" and "Good Epidemiology" : Tobacco, Lawyers, and Public Relations Firms Am J Public Health 2001 91: 1749-1757.
  • Jonathan M. Samet and Thomas A. Burke. Turning Science Into Junk : The Tobacco Industry and Passive Smoking. Am J Public Health 2001 91 : 1742-1744.
  • Derek Yach and Stella Aguinaga Bialous. Junking Science to Promote Tobacco. Am J Public Health 2001 91 : 1745-1748.

    Versions PDF (en anglais) :

    http://www.ajph.org/cgi/reprint/91/11/1749.pdf
    http://www.ajph.org/cgi/reprint/91/11/1745.pdf
    http://www.ajph.org/cgi/reprint/91/11/1742.pdf
  • up


    Nos équipes répondent Gratuitement à vos questions :   01.45.85.61.60
    (Pour ne pas avoir a payer la communication, nous pouvons vous rappeler sur une ligne fixe)
    … 9h00 à 20h30 du lundi au samedi …



    Infos pour arrêter de fumer

    Méthode comportementale pour arrêter de fumer C'est décidé, j'arrête de fumer (particuliers)
    Tabac : grossesse et cigarettes : quels risques ? Arrêter de Fumer sans grossir : c'est possible !
    Calendrier : bienfaits de l'arrêt du tabac Composants d'une cigarette
    Tabac : inconvénients et avantages. Tabac : test de motivation

    Infos pratiques

    Substituts nicotiniques : la nicotine donnerai le cancer Champix quel risque ? Le prix du danger
    Tabac : étude et méthode comparée Arrêt tabac : patchs nicotine ou gommes ?
    Loi Evin : droits des non-fumeurs Tabagisme passif : Quels risques ?
    Narguilé, shisha "chicha" : Quels dangers ? Infos cannabis : effets,dépendance et dangers
    Arrêter de Fumer : choisir une méthode Vidéo choc : campagne anti-tabac DNF.
    News, infos et études sur le tabagisme.
    … Plus de 101 articles, études scientifiques, etc.
    Images chocs pour lutter contre le tabac pour les femmes.

    © 2004-2012 CAT-Basset - Arrêter de fumer définitivement, ça s'apprend.   copyright France.com